Resources

Perceptions évolutives des survivants du cancer à l’égard d’un nouveau programme virtuel de soutien.

Alors que le nombre de survivants du cancer continue d’augmenter de manière significative, il est de plus en plus important d’identifier et de répondre aux besoins non satisfaits des survivants à l’aide d’approches innovantes, centrées sur la personne, co-conçues et adaptées à la situation. La reconnaissance de la prolifération rapide, de la commodité et de la durabilité des solutions de santé numériques signifie également que les mesures d’amélioration continue de la qualité, la participation des utilisateurs à leur développement et l’évaluation systématique doivent être prioritaires. Les résultats de cette étude suggèrent qu’un programme virtuel complet s’appuyant sur des bénévoles formés et des professionnels de la santé peut contribuer à répondre aux besoins des participants. Des recherches futures permettraient d’approfondir notre compréhension de l’impact à long terme et post-pandémique du soutien virtuel. En outre, l’évaluation continue du programme, initiée avant même qu’il ne se déroule, est essentielle pour informer et ajuster le contenu et l’exécution du programme en temps réel, qu’il soit virtuel ou en personne.
Objectif
Cette étude qualitative a pour but d’explorer l’évolution des perceptions des survivants du cancer à l’égard de «Focus on the Future», un programme virtuel de soutien de six semaines dirigé par des bénévoles formés et des professionnels de la santé.
Méthode
Grâce à un échantillonnage raisonné, les participants (n = 10) inscrits au programme ont été interrogés individuellement peu de temps avant leur participation, à mi-parcours et à la fin du programme. Les entretiens ont été enregistrés numériquement et retranscrits mot à mot. L’analyse thématique a été utilisée pour développer les éléments clés des attentes du programme et des perceptions des utilisateurs au fil du temps. Trois thèmes se dégagent des données : (1) la fiabilité et l’opportunité des informations sur la survie et des conseils d’experts, (2) la normalisation de l’expérience des survivants et (3) les problèmes liés à la mise en œuvre de programmes virtuels.
Résultats
Certaines perceptions des participants sont restées inchangées entre les attentes avant et après le programme, comme l’appréciation de l’efficacité de la transmission virtuelle et des échanges «sans danger pour la santé», compte tenu de la pandémie de COVID-19. En revanche, d’autres perceptions sont devenues plus polarisées, notamment les inconvénients liés aux connexions virtuelles «plus superficielles» et à la pertinence inégale des sujets au fur et à mesure de l’évolution du programme. Les participants au programme ont apprécié les informations et le soutien opportuns des bénévoles et des experts par le biais de moyens virtuels et de sessions hebdomadaires consécutives. L’évaluation des perceptions des participants au fil du temps offre également la possibilité d’ajuster le contenu du programme et ses modalités de mise en œuvre.
Conclusion
Les recherches futures devraient explorer les stratégies clés de développement des programmes afin de s’assurer que les programmes de soutien aux personnes atteintes d’un cancer sont optimalement centrés sur la personne, co-conçus et adaptés à la situation.
Related Resources

Share this Content

Partager ce contenu

S'abonner à notre lettre d'information

Nous vous enverrons des nouvelles et des informations sur nous et nos partenaires, mais vous ne serez pas harcelé.