La mémoire d’Antony Proteau se perpétue grâce à la générosité des bénévoles et des sponsors.

Antony Proteau avait un esprit de compétition, un sourire qui illuminait une pièce et un amour du sport – en particulier du hockey – qui n’avait d’égal que l’amour qu’il portait à sa famille élargie et au groupe d’amis très unis qui occupaient une place si importante dans sa vie.

Lorsqu’Antony est décédé d’un cancer à l’âge de 23 ans, ses amis étaient déterminés à perpétuer sa mémoire en collectant des fonds pour une cause liée au cancer. «Nous voulions vraiment que l’argent ait un impact direct sur les jeunes adultes, c’est pourquoi Hope & Cope était un choix naturel», a déclaré James Lavinskas. C’est ainsi qu’avec l’aide de leurs parents, frères et sœurs, petites amies, collègues et connaissances, ils ont organisé le tout premier tournoi de hockey sur balles Antony Proteau en 2012.
Ce qui a commencé il y a cinq ans comme un événement modeste s’est considérablement développé ; en 2016, le tournoi s’est élargi pour inclure des équipes de femmes et d’enfants, attirant 22 équipes, 275 participants, des douzaines de bénévoles et un nombre croissant de sponsors.

Le 17 octobre, les bénévoles et les sponsors ont été invités au JGH Hope & Cope Wellness Centre / Lou’s House pour un «5 à 7», où ils ont été remerciés pour leur générosité et ont eu l’occasion de voir l’impact positif des fonds qu’ils aident à collecter chaque année.

La grande majorité des bénévoles et des parrains présents connaissaient Antony personnellement ou ont été touchés par son histoire, et c’est ce qui les motive à continuer à s’impliquer. Carla Orsini, dont le frère Keif était un bon ami d’Antony, a déclaré : «Nous avons tous grandi ensemble. Le tournoi est comme une grande famille interconnectée. Même s’il a grandi, on a toujours l’impression d’être en famille».

Dominic Schiavi, le père de Tim, a parlé des célèbres saucisses qu’il préparait pour Antony et ses amis. Lorsque l’idée d’un tournoi de hockey-balle a été proposée, Dominic était convaincu à 100 % de son succès. «Ce sont de bons enfants qui, après toutes ces années, sont toujours des amis très proches. On ne voit pas ça souvent». Dominic, également connu sous le nom de «The BBQ man» (l’homme du barbecue), organise le barbecue chaque année, plaisantant sur les flammes de quatre pieds qui sont sa signature. «Je continuerai à le faire tant qu’ils auront besoin de moi.»

La sœur de Tim, Alicia, et sa mère, Maria, se sont également portées volontaires avec enthousiasme depuis le début. «Antony et ses amis se connaissaient depuis le lycée Loyola. Ils partageaient l’amour du sport et la conviction qu’il est important de rendre la pareille.»img_0758

Par l’intermédiaire de leur société de fourniture de linge de maison, Delfab, Carolyn Deluca et son père, Don Deluca, ont parrainé le tournoi depuis le début, en constituant une équipe et en travaillant comme bénévoles pendant l’événement. Ils étaient heureux d’avoir l’occasion de visiter le centre de bien-être, notant que «c’est agréable de mettre des images et des visages sur une cause que nous sommes heureux de soutenir».

Drew Laurie et Thomas Kontogianis, qui ont été recrutés pour faire partie du comité d’organisation, ont contribué à créer une structure viable, à développer le profil du tournoi et à attirer de nouveaux sponsors. «C’est formidable d’être entouré de ces gars – leur esprit de compétition les motive à s’améliorer sans cesse», a déclaré Drew.

S’exprimant au nom du Fonds Antony Proteau (AP), Tim Schiavi a déclaré aux invités réunis : «Ce que vous faites pour ce fonds est extraordinaire. Nous sommes très reconnaissants à tous nos sponsors et bénévoles de garder vivante la mémoire d’Antony et d’aider les jeunes adultes atteints de cancer».

img_0757
La directrice exécutive de Hope & Cope, Suzanne O’Brien, a également ajouté ses remerciements, notant que, depuis 2012, le Fonds AP a collecté 116 000 dollars nets. Ces fonds ont permis de financer en partie ou en totalité des retraites de trois jours pour les jeunes adultes qui viennent de rejoindre notre communauté Hope & Cope ; la toute première retraite au Canada pour les jeunes adultes atteints d’un cancer métastatique ou avancé ; des programmes pour les enfants et les jeunes familles ; le transport aller-retour pour les patients qui n’ont pas les moyens de se rendre à l’hôpital ; et une vidéo intitulée The Power of Me, the Power of We, mettant en scène de jeunes adultes qui discutent de ce qu’ils auraient aimé que leur équipe médicale leur demande. Cette vidéo servira principalement d’outil pédagogique pour aider les professionnels de la santé à comprendre les besoins et les défis spécifiques des jeunes adultes atteints de cancer.

Deborah Bridgman, membre du conseil d’administration, bénévole et cinq fois survivante du cancer, a déclaré au groupe que leur participation faisait une énorme différence. «J’ai assisté à certains des événements parrainés par le Fonds Antony Proteau, et je peux vous dire que les jeunes adultes sont reconnaissants d’avoir la possibilité d’entrer en contact avec leurs pairs et d’apprendre des stratégies pour faire face aux nombreux défis difficiles auxquels ils sont confrontés». Elle se souvient de sa rencontre avec Antony à la clinique de cancérologie de la YA : «Antony avait le plus grand sourire du monde».

Le dernier mot revient à Lisa Pichovich, bénévole du tournoi, qui a exprimé sa fierté à l’égard des amis d’Antony pour avoir créé et développé le Fonds. «Leur dévouement est incroyable et je pense qu’ils ont du succès parce que les gens voient à quel point ils sont sincères et à quel point ils se soucient de cette cause.

Prêt à aider ?

Nous avons de la place pour vous !

Partager ce contenu

S'abonner à notre lettre d'information

Nous vous enverrons des nouvelles et des informations sur nous et nos partenaires, mais vous ne serez pas harcelé.