Par Hena Kon

En tant que philanthropes généreux, coprésidents sortants et membres actuels du conseil d’administration, Marlene et Joel King sont de véritables champions de Hope & Cope dans tous les sens du terme. Ils sont fiers de faire partie d’une organisation qui a un impact positif sur les patients atteints de cancer et leurs familles.

Marlene et Joel ont découvert Hope & Cope en 1983, lorsque leur cousine de 12 ans a été diagnostiquée avec un sarcome ostéogénique – la même maladie qui, des décennies plus tôt, avait frappé la fondatrice de Hope & Cope, Sheila Kussner, alors qu’elle était adolescente. Lorsque l’équipe soignante a conseillé l’amputation, la mère de l’enfant s’est tournée vers Sheila pour lui demander conseil. Fidèle à elle-même, Sheila a été d’un grand soutien pour la pré-adolescente terrifiée et sa mère dévastée. Marlene se souvient : «J’ai été tellement impressionnée et inspirée que je me suis portée volontaire pour travailler dans le bureau de Hope & Cope pendant quelques années, répondant au téléphone, ajustant les perruques des patients et effectuant d’autres tâches».

Pendant les années qui ont suivi, tout en élevant leur famille de trois filles, Marlene et Joel ont maintenu leur lien avec Hope & Cope, en participant aux collectes de fonds annuelles Fashion Fantasy de l’organisation, en répondant généreusement aux demandes de dons et en coprésidant des événements majeurs tels que notre gala du 25e anniversaire en l’honneur de Sheila Kussner. C’est donc tout naturellement que lorsque Sheila les a invités à devenir coprésidents du conseil d’administration de Hope & Cope il y a six ans, ils ont accepté sans hésiter.

Comme l’explique Joel, «nous avions tous deux une expérience de leadership communautaire, présidant des campagnes de collecte de fonds pour la Fédération CJA – le principal organe de collecte de fonds de la communauté juive». Marlene ajoute : «Hope & Cope a toujours été proche de nos cœurs et nous avons été honorés qu’on nous le demande».

Parmi les faits marquants de leur mandat de trois ans en tant que coprésidents du conseil d’administration, citons : la campagne Monday Night Live incroyablement réussie en 2015, qui a permis de récolter un montant sans précédent de 3,2 millions de dollars, l’élaboration d’un plan stratégique qui garantirait un avenir stable et impactant pour Hope & Cope, et nos célébrations «10-36» en 2017 marquant à la fois le 36e anniversaire de Hope & Cope et le 10e anniversaire de l’établissement du centre de bien-être.

Plus récemment, Marlene et Joel ont une nouvelle fois fait preuve d’une grande générosité en faisant un don initial à la campagne d’héritage de Hope & Cope. Et ce n’est pas tout : Joel est chargé de solliciter des dons importants pour cette campagne, tandis que Marlene copréside le prochain gala, qui a été reporté en raison de la pandémie et est désormais prévu pour le 23 août 2022.

Leur engagement en tant que responsables et généreux donateurs est une source de grande satisfaction pour Marlene et Joel. «C’est très gratifiant de rendre service de toutes les manières possibles», déclare Joel. Convaincu qu’il faut montrer l’exemple, il ajoute que «dans la mesure où ils en ont les moyens financiers, il incombe à ceux qui dirigent une organisation de faire des dons généreux».

Dans le même temps, ils affirment qu’il y a de nombreuses façons de rendre la pareille, en mettant en avant le cadre de Hope & Cope, composé de bénévoles compatissants et engagés. «Il y a toujours quelque chose que vous pouvez offrir, qu’il s’agisse de votre temps ou d’une compétence particulière», note Marlene.

En fin de compte, ce qui les maintient engagés auprès de Hope & Cope, c’est l’engagement de l’organisation à établir un contact direct avec les patients. «Ce que nous faisons ici est immédiat et l’impact est phénoménal», conclut Joel.

Votre voix
Peut aider

Partagez votre expérience du cancer !

Partager ce contenu

S'abonner à notre lettre d'information

Nous vous enverrons des nouvelles et des informations sur nous et nos partenaires, mais vous ne serez pas harcelé.