Je m’appelle Jayamali Ahangama. Tout le monde m’appelle Mali parce que mon nom est un peu trop long.

Je suis originaire du Sri Lanka et je suis arrivée au Canada en 1996. Je suis mariée et j’ai trois enfants. Je suis une mère heureuse, une travailleuse enthousiaste et dévouée, une amie des patients, de la famille — et de tout le monde.

Je peux chanter, non pas en anglais, mais en sri-lankais.

Je ne suis jamais stressée. Je ne m’impose aucun stress, ni à moi ni à ma famille. Je suis une personne très calme.

Ma carrière

Ma carrière a commencé dans une clinique médicale. J’y ai travaillé en tant qu’assistante administrative et je m’occupais de toutes les tâches cliniques.

Ensuite, j’ai posé ma candidature à l’hôpital général juif, où j’ai été embauchée dans le service de radio-oncologie. Mon parcours a commencé le 22 novembre 1999 et j’y ai travaillé jusqu’à ce que je décide de poser ma candidature à L’espoir, c’est la vie. Voici pourquoi.

Lorsque j’ai commencé à travailler en radio-oncologie, c’était tout nouveau pour moi car je venais du Sri Lanka. L’expérience est différente ici.

Dans le domaine médical, on rencontre des gens très différents. Parfois, vous voyez quelqu’un avec des caractéristiques très différentes, des émotions différentes. Mais lorsque vous les voyez à plusieurs reprises, vous apprenez à les connaître tranquillement.

C’est particulièrement vrai en radio-oncologie. Les patients viennent pour un traitement de radiothérapie pendant 10 jours, 20 jours, 30 jours et vous apprenez à bien les connaître. Lorsque vous les voyez tous les jours dans votre service, vous développez un lien avec les patients et leur famille.

Alors que je poursuivais mon parcours en radio-oncologie, j’ai vraiment apprécié le fait de pouvoir faire partie de la famille du patient et de son parcours médical. Parfois, ils vont au-delà du traitement pour raconter leur histoire, leur vie médicale, leur vie familiale.

Pourquoi ai-je choisi L’espoir, c’est la vie ?

Dans mon travail, j’ai toujours été émue par les bénévoles. Leur aide est inestimable, mais ils considèrent simplement qu’ils aident les autres. Ils donnent de leur temps aux patients et à leur famille, ce que j’ai vraiment apprécié de leur part.

Cela m’a fait réfléchir : «Pourquoi ne pas changer un peu ma carrière pour un autre service, une autre direction ou un autre site ?» C’est alors que j’ai pensé à postuler à L’espoir, c’est la vie.

Dans le service de radio-oncologie où je travaillais, j’ai vu que L’espoir, c’est la vie offrait des services formidables aux patients. Je me suis dit que puisque je suis toujours prête à aider les patients, pourquoi ne pas apporter ma contribution et voir ce que je peux faire pour les patients, leurs familles et leurs amis à L’espoir, c’est la vie ?

Comment je peux vous aider

Lorsque vous venez à l’hôpital, j’ai des ressources pour vous aider.

Par exemple, si vous avez besoin d’une perruque, je peux vous montrer notre inventaire et vous expliquer comment en obtenir une. Venez me voir pour découvrir les perruques disponibles, la couleur qui vous plaît, la longueur et le style. Vous avez le choix entre de nombreuses options. Je peux vous aider à ajuster et à entretenir la perruque. Nous pouvons également réserver la perruque qui vous plaît.

Si vous avez besoin d’informations sur les transports, je pourrai vous aider. Et sur recommandation de notre équipe psychosociale, je peux également vous fournir des tickets de taxi.

Lorsque vous venez à l’hôpital et que je vous vois, je suis ravie de vous aider et de vous donner toutes les informations dont vous avez besoin. Et si je ne peux pas vous aider, je trouverai les ressources nécessaires pour vous faciliter la tâche. Ainsi, je sais que j’ai aidé quelqu’un et que j’ai rendu quelqu’un heureux aujourd’hui.

Votre voix
Peut aider

Partagez votre expérience du cancer !

Partager ce contenu

S'abonner à notre lettre d'information

Nous vous enverrons des nouvelles et des informations sur nous et nos partenaires, mais vous ne serez pas harcelé.