Comme Rick et de nombreux autres bénévoles, Frank Pitman est un survivant du cancer. Diagnostiqué d’un cancer colorectal, il a été opéré en 2007. Au cours de cette période difficile, il s’est rendu compte qu’il y avait un manque de soutien pour ce type de cancer. «Souvent, les gens ne sont pas diagnostiqués assez tôt, principalement en raison d’un manque d’information. Je me suis senti obligé de faire ma part pour changer cela», se souvient Frank.

Finalement, en 2011, Frank a rejoint Hope & Cope en tant que mentor, offrant un soutien téléphonique individuel aux patients atteints de cancer colorectal. Comme il l’explique, «en écoutant les patients et en partageant mon expérience, je contribue à réduire l’anxiété et la peur de l’inconnu qui accompagnent souvent un diagnostic de cancer colorectal. L’écoute et l’information sont essentielles à mes yeux.»

Bien que la pandémie ait considérablement affecté le bénévolat, Frank est surpris par la rapidité avec laquelle les gens se sont adaptés à la nouvelle réalité virtuelle. «La technologie a permis aux gens de participer de près ou de loin», observe-t-il. «Ce n’est pas du tout un obstacle. Mon rôle reste le même et je pense que même lorsque les services en personne reprendront, il y aura toujours un besoin de réunions virtuelles».

Quelle que soit la méthode, Frank est enthousiaste quant au rôle qu’il joue en tant que pair mentor en accompagnant les patients sur la voie de la guérison. En écoutant activement les patients, en les encourageant, en leur donnant des informations et en partageant la sagesse de son expérience, Frank améliore leur capacité à faire face au cancer colorectal.

Votre voix
Peut aider

Partagez votre expérience du cancer !

Partager ce contenu

S'abonner à notre lettre d'information

Nous vous enverrons des nouvelles et des informations sur nous et nos partenaires, mais vous ne serez pas harcelé.