De nombreux chemins mènent au volontariat

Par Sonia Hazan

Vous commencez par un petit engagement… et vous en voulez plus !

Alice Lehrer, membre du conseil d’administration de Hope & Cope, a toujours admiré cette merveilleuse organisation qui est la nôtre, et ce depuis les premières années où Sheila Kussner et une poignée de femmes engagées ont créé Hope & Cope. Elle s’est impliquée dans la collecte de fonds et s’est rapidement montrée désireuse de donner de plus en plus…

Son parcours a toujours été une expérience de don – de ses études d’ergothérapie à son cabinet privé, en passant par sa précieuse contribution à l’hôpital Queen Elizabeth, son aventure avec OrthoSports – le magasin d’orthopédie attentionné et centré sur le client – et maintenant, bien sûr, à Hope & Cope.
Elle est vice-présidente de la campagne de financement Tell Cancer to Take a Hike – à la fois l’ascension du mont Kilimandjaro et les randonnées locales Kili chez nous – et a été le fer de lance de la marche du deuil, une sortie hebdomadaire du jeudi sur le mont Royal pour les personnes endeuillées, qui a été une expérience extraordinaire pour tous ceux qui y ont participé.

Nous nous sommes rencontrés après la marche du deuil, où j’ai eu l’honneur d’assister aux discussions entre les participants – au cours de ces marches, les différents niveaux de deuil sont partagés, acceptés, discutés sans jugement et chaque individu est soutenu par le groupe.

Alice, qui se définit comme une «facilitatrice» et non comme une animatrice, fait un travail remarquable ! La preuve en est surtout les compliments que les marcheurs m’ont adressés. Les statistiques de Hope & Cope ne font que confirmer le succès du programme.

  • Il y a en moyenne 44 promenades par an, sur les 52 possibles. Cette situation est restée stable au fil des ans.
  • Il y a en moyenne près de 5 participants par marche.
  • La plupart des utilisateurs du programme restent impliqués pendant une durée moyenne de 1 à 2 ans.
  • Les femmes constituent la majorité des participants, mais il convient de noter que 31% sont des hommes, ce qui dépasse de loin la participation des hommes aux groupes traditionnels de soutien aux personnes en deuil.

Pour la marche du deuil, Alice est secondée par une autre personne très attentionnée, Domenica Pulcini, qui est également une survivante et qui apporte une touche merveilleusement positive et attentionnée à l’expérience.

Il n’est pas rare d’entendre les participants parler de la marche du deuil comme d’un rituel qu’ils adoptent au cours de leur semaine. Les rituels structurent une vie bouleversée. De solides amitiés se sont formées entre les participants – Dans un cas, trois femmes veuves sont devenues des amies proches, voyagent ensemble et partagent des événements familiaux jusqu’à aujourd’hui, cinq ans après leur rencontre. Un autre homme, qui, à l’exception de sa participation hebdomadaire à la marche, s’était isolé après le décès de sa femme, convoque maintenant un groupe de participants à un déjeuner bimensuel dans un restaurant et organise d’autres rencontres sociales avec eux. «Ma plus grande satisfaction a été de voir des participants veufs et veuves former un couple», se souvient Alice.

La marche est connue pour aider à maintenir une bonne santé à tout moment, mais il est clair que la chaleur et l’attention d’Alice sont tout aussi importantes pour la guérison en cas de perte. Comme beaucoup de bénévoles de Hope & Cope, l’expérience passée d’Alice avec le cancer l’a aidée à comprendre le stress que subissent les autres patients et leurs proches, et cela se voit dans tous les aspects de ses échanges avec les autres.

Et alors que je pensais avoir fait le tour de la question, j’ai posé une dernière question à Alice : «Quelle est la chose que les gens ne savent peut-être pas sur vous ou qu’ils seraient surpris d’apprendre à votre sujet ? Alice a répondu : «J’ai une maîtrise en études juives et je vais à la synagogue deux fois par semaine». Ce n’est pas du tout ce à quoi je m’attendais, mais cela correspond tout à fait à sa personnalité – curieuse, attentive et compatissante !

Votre voix
Peut aider

Partagez votre expérience du cancer !

Partager ce contenu

S'abonner à notre lettre d'information

Nous vous enverrons des nouvelles et des informations sur nous et nos partenaires, mais vous ne serez pas harcelé.