Par Hena Kon

En tant que philanthropes, co-présidents sortants et membres actuels du conseil d’administration, Marlene  et Joel King  sont de véritables champions de L’espoir, c’est la vie, dans tous les sens du terme. Ayant connu de très près le cancer, (leurs  pères respectifs sont décédés des suites de cette maladie), tous deux sont fiers d’être parties prenantes d’un organisme qui a un impact aussi positif sur les patients et leurs familles.

Au tout début, en 1983, Marlene  et Joel ont pris conscience de l’action de L’espoir, c’est la vie quand leur cousine, âgée de 12 ans, a reçu un diagnostic d’ostéosarcome, celui-là même qui a frappé, des décennies plus tôt, notre fondatrice, Sheila Kussner, alors elle aussi adolescente. Quand l’équipe traitante a conseillé l’amputation, la maman de la jeune fille s’est tournée vers Sheila pour obtenir ses conseils. Égale à elle-même et merveilleusement compréhensive, Sheila a apporté son plein soutien à la préadolescente terrifiée et à sa mère ravagée d’inquiétude. Marlene se souvient encore : « J’ai été si impressionnée et si inspirée que je me suis proposée pour faire du travail à L’espoir, c’est la vie comme réceptionniste et aussi pour faire essayer des perruques à des patientes, sans compter plusieurs autres tâches. »

Au cours des années suivantes, tout en élevant leurs trois filles, Marlene et Joel ont gardé des liens serrés avec L’espoir, c’est la vie. Ils ont assisté au gala de mode Fashion Fantasy pour la levée de fonds annuelle, contribué généreusement aux sollicitations de dons et co-présidé des événements majeurs tel que le gala en l’honneur de Sheila Kussner, marquant notre 25e anniversaire. Il était donc tout naturel que lorsque Sheila les a invités à co-présider le conseil d’administration, ils ont donné leur accord sans hésiter.

« Nous avions tous deux de l’expérience en leadership communautaire, présidant les campagnes de collectes de fonds pour la Fédération CJA, principal outil de la communauté juive », explique Joel  et Marlene d’ajouter : Nous avons toujours eu à cœur L’espoir, c’est la vie et nous nous sommes sentis honorés quand on a fait appel à nous. »

Ils évoquent aussi les grands moments de leur mandat de 3 ans comme co-présidents : l’énorme succès de la campagne Monday Night Live de 2015, qui a amassé la somme sans précédent de 3 ,2 millions de dollars, l’élaboration d’un plan stratégique qui assurerait à L’espoir, c’est la vie  un avenir stable et les célébrations 10-36 de 2017, marquant à la fois notre 36e anniversaire et le 10e du Centre de bien-être.

Plus récemment. Marlene et Joel se sont encore distingués par un cadeau initial exceptionnellement  généreux fait à la campagne Legacy de L’espoir, c’est la vie. Et ce n’est pas tout  !Joel a sollicité des dons importants pour cette campagne, tandis que Marlene a co-présidé le comité organisateur du prochain gala, reporté au 23 août 2022 à cause de la pandémie.

Leur engagement en tant que leaders et généreux donateurs est une source de grande satisfaction pour le couple. « Il est très gratifiant de redonner, quelle que soit la façon dont nous puissions le faire », déclare Joel qui prêche par l’exemple : « Dans la mesure de leur capacité financière,  il appartient aux dirigeants d’une organisation de donner généreusement. »

Pointant vers l’équipe de L’espoir, c’est la vie, constituée de bénévoles dévoués, remplis de compassion, ils affirment qu’il y a bien des manières de redonner. « Il y a toujours quelque chose que vous pouvez offrir, que ce soit votre temps ou une compétence, une habileté particulière »,  fait remarquer Marlene.

En fin de compte, ce qui renforce leur implication dans L’espoir, c’est la vie, c’est l’engagement de l’organisme  à maintenir le contact direct et concret avec les patients. « Il y a une dimension d’immédiateté dans tout ce que nous faisons ici, ce qui donne un puissant impact à nos actions. »